Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qu'est-Ce ?

  • : Le blog de Raphaël Conforti
  • Le blog de Raphaël Conforti
  • : Je vous propose un blog sur ma pomme. A croquer.
  • Contact

T'es Qui Toi ?

  • Raphaël Conforti
  • Célibataire et donc sur le marché, la question se pose: Suis-je encore potable ? Je tente de trouver des réponses...
  • Célibataire et donc sur le marché, la question se pose: Suis-je encore potable ? Je tente de trouver des réponses...

En chanson

Vous aurez noté que j'ai châpeauté certains de mes billets de titres de chansons.
Montrez-moi votre culture musicale en me nommant les interprètes !
Je vous y aide, les titres concernés sont suivi d'un astérique...

Punaise, je me "cuculise", mais il fallait bien que je le dise ! Personne n'avait relevé ce détail !
Mon prochain blog sera un blog de fan de Cloclo. Ou alors sur le crochet. Ca marche bien les blogs sur le crochet...

Sur Facebook :

logo-facebook.jpg

11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 03:09

C'est ce qu'aurait voulu Rémi en ce début d'année. Son histoire avec Sabrina s'était terminée après les vacances de la Toussaint, sans drame puisque les deux étaient d'accord pour dire qu'ils ne passeraient pas leur vie ensemble. Il s'en était d'autant bien remis qu'il avait fait la connaissance d'une jeune personne au mois d'octobre dernier. Raphaëlle, une jolie brune au cheveux courts. C'était lors d'une soirée festive qui avait réuni une vingtaine de personnes. Peut-être trente mais je ne pourrais dire, je n'y étais pas. Rémi m'avait raconté :

-Il y avait une jeune femme qui attirait tous les regards. Au moins trois hommes étaient collés à elle pour pouvoir mieux discuter. Moi, je m'étais présenté au début de la soirée quand on n'était pas encore très nombreux, j'ai profité du fait qu'elle parlait avec une fille que je connais aussi.

-Et tu lui a tenu la grappe ? lui avais-je demandé.

-Non, je lui ai fait deux ou trois remarques en lui souriant, on a joué une certaine complicité, genre camarade de bar mais j'ai préféré jouer sobre en ne la taquinant qu'occasionnellement mais en lui montrant bien que je l'avais remarquée en la regardant quand elle tournait la tête dans ma direction.

-Tu as bien fait.

-Oui, je crois car vers la fin de la soirée quand tous les mecs l'avaient décollé, je suis simplement allé lui dire que je partais. Je lui ai dit que ce serait bien qu'on puisse se revoir autrement et avant que dans une soirée comme celle-ci.

Il avait donc obtenu son numéro. C'était début octobre. S'en suivirent quelques appels, un café où ils avaient parlé de leur différence d'âge. Rémi lui avait donné vingt-cinq ans et elle n'en avait en fait que vingt-deux. Rémi, ayant mon âge, s'était dit que ce serait plus difficile que prévu mais quand il lui avait demandé si ça ne la gênait pas de se faire courtiser par quelqu'un de trente-huit ans, elle avait répondu qu'elle préférait les hommes plus mûrs. Tant mieux.

Cela dit, le mois de novembre s'était passé en coups de téléphone sympathiques, sms chaleureux mais aussi rendez-vous annulés et même deux lapins de la part de la demoiselle.

-Elle joue, me dit un jour Rémi, c'est une allumeuse mais je veux bien voir jusqu'où elle ira...

Cependant, il y cru quand, peu avant les fêtes de Noël, s'en voulant certainement des plantages précédents, elle dîna avec lui. Tout s'était bien passé, un dîner, au restaurant, tout en allusions mais où elle lui fit tout de même part de ses appréhensions quant à la différence d'âge.

-J'aime bien les hommes mûrs, dit-elle, mais le garçon le plus âgé que j'aie connu avait trente ans.

Effectivement, l'âge ne plaidait pas en la faveur de Rémi. Mais, sûr de lui et de sa bonne présentation, il continua à la charmer comme il put. Il obtint un baiser. Ah Rémi ! Il peut être irrésistible quand il veut. Mais elle enfonça le clou :

-Tu imagines ? Je pourrais être ta fille !

-Mais tu arrêtes un peu ?! riposta t-il, Nous n'avons pas vingt ans d'écart et je n'ai pas d'enfant, alors je ne vois pas ce que tu veux dire.

Ça l'avait adouci. La soirée s'était bien terminée, il la raccompagna chez elle, chez ses parents du moins et se promirent de se revoir. Simplement, avec les fêtes c'était compliqué : Elle, travaillant dans le commerce, lui ayant plus de travail aussi... ils se mirent d'accord pour se voir après les fêtes.

Ça promettait. Rémi m'avait montré un de leurs échanges de sms qui continuait ce qu'ils avaient commencé dans la voiture. Je lui prédis des retrouvailles fusionnelles. Il passa ses fêtes sur un nuage en pensant à elle. Il savait quel jour ils se verraient au début du mois de janvier, le quatre. Elle devait venir dîner chez lui. Et en venant chez lui, on sait comment ça se terminerait. Mais elle annula.

Depuis, ils ne se sont même pas revus. Elle ne préfère pas. Elle ne lui a pas donné d'explication. Même si il imagine bien pourquoi, il aurait bien voulu qu'elle le lui dise.

Nous étions chez moi, Rémi Géraldine et moi, hier soir et Rémi nous fit part de son incompréhension :

-Elle est jeune ou c'est qu'elle est conne ?

-C'est une fille, précisai-je, on sait jamais comment ça peut réagir. Je crois que beaucoup n'imaginent pas que les hommes peuvent avoir des sentiments ; quant aux besoins sexuels... je crois que c'est régi chez elles par le besoin de procréation. Alors ça arrive une fois l'an. Et le reste du temps, elles font chier les mecs. C'est ce qui t'es arrivé, elle avait du temps à tuer...

-Conne je pense, répondit Géraldine, te faire mariner tout ce temps pour finalement te dire non, c'est de la connerie. Tu dis oui dès le début mais si c'est non, tu fais pas durer trois mois ! Mais s'il te plait Raphaël, arrête de dire des conneries aussi : une fois l'an !

-Mais je cherche une raison, répliquai-je, j'explore les possibilités ! Sinon elle a déjà un mec et elle s'amuse, avec plein de types, à tendre un os qu'elle retire à la fin quand ils bavent partout !

Rémi conclut en tapant un sms la sommant gentiment de s'expliquer.

On verra la suite.

En attendant, c'est pas raphaëlle qui sera dans sont lit.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Raphaël Conforti - dans Rémi et Compagnie
commenter cet article

commentaires

Comment Draguer 16/08/2010 15:36


Très sympa ce texte, j'ai beaucoup aimé le lire.

Marie


Raphaël Conforti 23/08/2010 11:31



Merci Marie



beaverstef 19/03/2010 13:42


Sur facebook??? et nous alors??? tu nous aimes plus?
Snifffff....
je te fais des bisous Mon Don Juan
Beav'


Raphaël Conforti 19/03/2010 23:33


Sur facebook depuis longtemps !
Mais je reviens, je reviens...
Bises


Léa 13/03/2010 12:49


Coucou !
Ben alors ??? T es ou ???
Bisous


Raphaël Conforti 13/03/2010 13:26


J'arrive, j'arrive !
J'ai donné un avant-goût sur ma page facebook :)


enfant_gate 12/02/2010 20:23


cette estonnienne avait donc tellement de ressources pour que tu ne passes plus que qqs nuits seul?


Raphaël Conforti 23/02/2010 10:14


eh oui :)


laophi 04/02/2010 13:23


Donc 5 ou 6 jours où tu ne dors pas du tout .... ou que tu n'est pas seul.
Je comprends, difficile de résister à un tel régime :-)

Est ce bien cela une vie rêvée ? Repose toi.....


Raphaël Conforti 06/02/2010 00:11


c'est ce que je fais :)