Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qu'est-Ce ?

  • : Le blog de Raphaël Conforti
  • Le blog de Raphaël Conforti
  • : Je vous propose un blog sur ma pomme. A croquer.
  • Contact

T'es Qui Toi ?

  • Raphaël Conforti
  • Célibataire et donc sur le marché, la question se pose: Suis-je encore potable ? Je tente de trouver des réponses...
  • Célibataire et donc sur le marché, la question se pose: Suis-je encore potable ? Je tente de trouver des réponses...

En chanson

Vous aurez noté que j'ai châpeauté certains de mes billets de titres de chansons.
Montrez-moi votre culture musicale en me nommant les interprètes !
Je vous y aide, les titres concernés sont suivi d'un astérique...

Punaise, je me "cuculise", mais il fallait bien que je le dise ! Personne n'avait relevé ce détail !
Mon prochain blog sera un blog de fan de Cloclo. Ou alors sur le crochet. Ca marche bien les blogs sur le crochet...

Sur Facebook :

logo-facebook.jpg

12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 00:11

   J'habite au troisième. Alors je prends l'ascenseur. Je vais au parking, je l'attends. Il arrive. Un homme en imperméable noir et chapeau est déjà dedans.

-Bonjour, dis-je.

-Bonjour, répond-il, vous allez au ?...

Il est prêt à appuyer sur un bouton, celui que je veux.

-Au moins deux, merci, dis-je en souriant.

Il appuie sur le bouton "-2" et l'ascenseur repart. Petite sensation due à l'accélération en descente, pendant la seconde où on se sent plus léger. L'ascenseur descend.

Je ne sais pas si je connais ce type. Il ne me dit pas grand chose mais il a un petit air familier ; un ami ou de la famille d'un voisin, sûrement. Nous continuons à descendre. Un peu sinistre quand même, le gars, avec ses lunettes noires. L'ascenseur descend toujours. Il est impassible, ses lunettes ne laissant rien voir de son expression, parce que moi, je m'inquiète : du troisième au moins deux, ça fait cinq étages et là ça commence à faire un petit bout de temps qu'on y est, dans cet ascenseur. Sommes nous bloqués ? Je tends l'oreille, guette les vibrations. Non, il descend. Toujours.

-Euh, dis-je, on ne devrait pas déjà être arrivé ?

-Je ne sais pas.

Il n'a pas l'air inquiet en disant ça.

-Mais ça devrait s'arrêter tout de même ! Il n'y a pas plus de deux sous-sols ! Continue-je.

-Oui.

-Quoi oui ?

-Que voulez vous que je vous dise ? On descend, on descend.

-Mais c'est pas possible ! m'écrie-je.

L'ascenseur file toujours vers le bas. Je poursuis :

-Il y a autant de sous-sols que ça ?

-On dirait.

Lui n'a pas l'air plus surpris que ça.

-Et ça ne vous embête pas ? Vous n'avez pas de rendez-vous ?

-Si, j'y vais.

Merde, ça s'éclaircit. D'autant plus qu'il enlève ses lunettes. J'aurais du m'en rendre compte avant : c'est lui.

-T'aurais pu me demander quand même, lancé-je, m'inviter normalement !

-Tu serais venu peut-être ?

L'ascenseur file vers les profondeurs de la Terre. Il fait chaud. Je réponds :

-Peut-être pas, c'est vrai. Mais pourquoi tu m'embarques ? Je suis mort ?

-Non, je ne suis pas La Mort. Je viens toujours pour la même chose, ce n'est pas réglé. Alors, je voudrais te faire visiter ma demeure, mon chez moi. Tu sais, ça fait partie du deal, ça te sera ouvert autant que tu veux.

-Oui mais c'est un sacré voyage, ça fait combien de temps là ?

-Mais nous ne sommes qu'en ascenseur ! Il existe d'autres moyens et... je suis le Diable ! Je me dématérialise, je vais, je viens... où je veux ! Il claque des doigts pour me signifier l'instantanéité de la chose. Je demande alors :

-Ah ! Moi aussi ? C'est dans le deal ?

-Ah non, pardon. Tu es humain, humain tu resteras. Tu auras un engin rapide avec pilote à disposition.

-Il fait super chaud, je ne vais pas cramer en bas ?

-Non, on s'occupe de tout. Normalement non.

C'est interminable. Nous descendons toujours, il doit faire aussi chaud que dans un sauna. Je suis confus,l'autre qui insiste, je sue, ça me réveille.


Je suis en sueur dans mon lit. Je vais baisser le radiateur, il doit être mal reglé.

Note pour plus tard : ne pas lire du Buzzati avant de dormir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Raphaël Conforti - dans Ma pomme
commenter cet article

commentaires

L'ascenseur 21/11/2009 12:34


c'est marrant les histoires que peuvent engendrer les ascenceurs, ce lieu clos...


Raphaël Conforti 21/11/2009 15:49


Eh oui, parce que clos...


Crikette 16/11/2009 10:31


Merci j'étais morte de rire...la torpeur de tes rêves me laisse songeuse ! As tu des comptes à régler avec la grande faucheuse ? au plaisir de te lire


Raphaël Conforti 16/11/2009 22:48


Justement ! Ce n'ets pas la Grande Faucheuse ! Il le dit lui même !
Merci de me lire. Commence au début ! :-)


laophi 16/11/2009 01:50


Au lieu de lire avant de te coucher, écoute Otis et d'ascenseur Otis ou autre marque tu ne cauchemarderas points apaisé que tu seras par le monde de Mr Pitiful


Raphaël Conforti 16/11/2009 22:46


Merci pour tes bons conseils, sage Phi. J'y songerai :-)


Heyoka 12/11/2009 11:12


Ah ça n'était que le diable, je croyais à un revirement de cutie !


MicheleM 12/11/2009 07:21


Pfffuii ! Accuser Dino Buzatti ! Tu n'aurais pas, par hasard, l'esprit tranquille ? Que t'arrive-t-il Don Juan ?!!!
Bref, j'ai hâte de lire la suite...


Raphaël Conforti 20/11/2009 01:05


Je ne l'accuse pas ! Mais relis le et tu comprendras ;-)