Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qu'est-Ce ?

  • : Le blog de Raphaël Conforti
  • Le blog de Raphaël Conforti
  • : Je vous propose un blog sur ma pomme. A croquer.
  • Contact

T'es Qui Toi ?

  • Raphaël Conforti
  • Célibataire et donc sur le marché, la question se pose: Suis-je encore potable ? Je tente de trouver des réponses...
  • Célibataire et donc sur le marché, la question se pose: Suis-je encore potable ? Je tente de trouver des réponses...

En chanson

Vous aurez noté que j'ai châpeauté certains de mes billets de titres de chansons.
Montrez-moi votre culture musicale en me nommant les interprètes !
Je vous y aide, les titres concernés sont suivi d'un astérique...

Punaise, je me "cuculise", mais il fallait bien que je le dise ! Personne n'avait relevé ce détail !
Mon prochain blog sera un blog de fan de Cloclo. Ou alors sur le crochet. Ca marche bien les blogs sur le crochet...

Sur Facebook :

logo-facebook.jpg

25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 05:55

 

Avant l'échange de SMS, il fallait bien que je rencontrasse Nikki. C'était juste après nos mojitos, Rémi et moi continuions de bavarder sur le même sujet, moins à jeun :

   -C'est pour ça que les yeux sont importants. C'est une fenêtre. La fameuse fenêtre de l'âme, continuai-je. Si tu les vois pas, les yeux, tu vois pas l'âme.

   -Pfff. C'est tout ce que Rémi m'opposa pour montrer son scepticisme.

   -Si ! Ce qui nous attire chez l'autre, chez une femme en l’occurrence, dépasse le physique : le fond de l'être transparait par le physique, l'expression du visage, le regard. C'est pour ça que les filles avec qui tu sors ne me plaisent pas forcement.

   -Hum, l'inverse est vrai aussi.

   -Soit. On peut être attiré par quelqu'un qui ne plaira pas à son entourage !

   -Tu a raison Raphaël, le physique importe peu mais si elle pouvait avoir des jambes d'un mètre vingt, ce serait pas mal, dit Rémi, pensif.

C'est alors que Georges arriva. Nous l'avions appelé un peu avant, il sortait de son travail pas trop tard, nous lui avions proposé de nous rejoindre. Nous nous saluâmes, il s'assit.

   -Ça me fait plaisir de vous voir les amis ! J'ai rencontré quelqu'un à la salle, il y a cinq jours. Ça se passe plutôt bien... Je lui ai demandé de passer nous retrouver. Ça va ?

   -Pas de problème, répondit Rémi.

   -Mais on ne pourra pas continuer nos conneries, devant une fille ! dis-je.

   -T'inquiète, je les dirai à ta place ! plaisanta Georges.

Georges est particulier. Avec lui nous avons des discussions hallucinantes. Hallucinantes car gênantes, même pour moi. Il raconte par le menu détail ses aventures sexuelles avec ses nouvelles comme ses anciennes conquêtes. Ça ne me dérange pas en soi mais le fait que nos voisines de table, qui étaient des interlocutrices potentielles, entendaient tout m'embarrassait un peu. Car Georges parle fort, y compris quand on aborde les détails sensibles. Je ne pense pas qu'elles voudraient nous adresser la parole après avoir entendu la revue de ses prouesses sexuelles avec Martine et le vocabulaire fleuri s'y référant, ou des dernières découvertes scientifiques qui ont mis à jour un lien de parenté entre la chatte et la moule.

Son amourette en court se présenta devant nous. Nous nous présentâmes en lui faisant une place à table.

   -Bonjour, moi c'est Nikki, dit-elle.

Me voyant tiquer, elle continua en souriant:

   -Plus personne ne m'appelle Nicole. C'est Nikki.

Il y avait de quoi tiquer : à mes oreilles ce diminutif sonne "grosse cochonne". Nikki évoque la chanson de Prince, la cinquième de l'album Purple Rain où il est question d'une jeune femme facile (c'est un euphémisme). Qu'est-ce que j'ai pu écouter ce disque !

Nous avons parlé de choses banales, d'actualités, du fait que la coupe du monde de football féminin qui vient de finir est passée assez inaperçue, que les coureurs du tour de France sont tous, sans exception dopés, alors que, selon Georges, les footballeurs non. Je lui dit qu'il exagérait. Durant ce temps, Nikki me troublait. Je la regardais. Elle soutenait mon regard. Ça me faisait plaisir, il y avait quelque chose, je ne saurait dire quoi. Ses yeux bleu plissés, sa bouche fine, son carré brun, ou les trois réunis... Elle me sourit, je lui répondis.

Quand il eut fini sont verre de rosé, Georges dû partir.

   -Je suis désolé mon bébé, j'ai pas mal de choses à finir. Mais je te laisse avec mes amis ! dit-il en souriant.

Nikki était moins souriante, déçue de cet abandon soudain, mais elle fit l'effort de nous faire la conversation. Rémi lui montrait un certain intérêt et je me dis alors que ça allait être la guerre. Alors qu'il partait dans la description des grandes œuvres de sa vie, je me contentais de souligner certains faits et surtout de ne pas trop détacher mon regard de celui de Nikki.

Arriva le moment de partir. Nous nous sommes tous les trois levés, Rémi et moi partageâmes l'addition et Nikki nous remercia en nous saluant. Rémi profita de cet instant pour lui demander son numéro de téléphone. Je m'abstins ensuite de le mendier : passer en second ferait mesquin, fiérot pas content de se faire griller la politesse, alors même si j'avais envie de la revoir, non.

Je me penchai pour l'embrasser sur la joue et elle me dit :

   -Tu me donnes ton numéro Raphaël ?

Je ne me fis pas prier.

 

A propos de Georges (histoire de resituer)

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Raphaël Conforti - dans Oh les filles oh les filles !
commenter cet article

commentaires

noir intense 35 20/08/2011 20:52


La jolie Nikki t'aurait-elle fait quitter la toile ?
Dans ce cas, je te souhaite beaucoup de bonheur et de plaisir...


Raphaël 20/08/2011 23:32



Eh bien non (lire le billet précédent). Mais c'est les vacances et je me suis reposé. je reviens bientôt pour vous raconter ça...



Bébé de Pau 25/07/2011 21:05


Rémi est peut-être très sympa mais il n'est pas... TOI !


Raphaël Conforti 25/07/2011 21:32



Bon... je dis rien ;-)



Bébé de Pau 25/07/2011 15:05


Mais quelle coquine cette Nikki !!!! Perso je crois que j'aurais fait la même chose et je n'aurais pas rappelé Rémi...


Raphaël Conforti 25/07/2011 20:59



Pourquoi n'aurais-tu pas rappelé Rémi ? Il est pas sympa Rémi ?