Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qu'est-Ce ?

  • : Le blog de Raphaël Conforti
  • Le blog de Raphaël Conforti
  • : Je vous propose un blog sur ma pomme. A croquer.
  • Contact

T'es Qui Toi ?

  • Raphaël Conforti
  • Célibataire et donc sur le marché, la question se pose: Suis-je encore potable ? Je tente de trouver des réponses...
  • Célibataire et donc sur le marché, la question se pose: Suis-je encore potable ? Je tente de trouver des réponses...

En chanson

Vous aurez noté que j'ai châpeauté certains de mes billets de titres de chansons.
Montrez-moi votre culture musicale en me nommant les interprètes !
Je vous y aide, les titres concernés sont suivi d'un astérique...

Punaise, je me "cuculise", mais il fallait bien que je le dise ! Personne n'avait relevé ce détail !
Mon prochain blog sera un blog de fan de Cloclo. Ou alors sur le crochet. Ca marche bien les blogs sur le crochet...

Sur Facebook :

logo-facebook.jpg

1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 02:58

-Vous êtes belle.

Je la regardais droit dans les yeux, qu'elle baissa en entendant cela.

Que voulez vous que je dise après l'avoir abordée ? " Vous habitez chez vos parents " ? Non.

Elle était sorti de chez un opticien quand je l'avais remarquée et je ne pouvais pas la laisser partir sans lui avoir adressé la parole. Au moment ou elle me croisait, je lui dis :

-Vos lunettes vous vont très bien.

Elle s'arrêta net, surprise. Je repris :

-C'est vos nouvelles ?

-Oui, répondit-elle. Elle sourit, ça confirmait son choix.

-J'ai de la chance, si vous m'aviez répondu non, ce que j'ai dit aurait paru incongru.

-Oui, on va dire ça.

Je continuai :

-C'est que... Je marquai une pause et repris :

-Vous êtes belle.

Je la regardais droit dans les yeux, qu'elle baissa en entendant cela.

-Merci

Comme je n'avais pas prévu cette rencontre et que je ne connaissais pas cette jeune personne, il fallut que j'improvise, donc c'est un peu con forcement :

-Je n'ai pas mes lunettes, vous ne pouvez pas juger ce qu'il en est pour moi. Mais je me rattraperai, promis.

-Ah parce que vous pensez qu'on se reverra ? opposa t-elle.

-Je ne sais pas, il faudrait faire connaissance. Alors si vous avez quelques minutes... vous voulez un café ?

-Non, merci. Marchons. On va par là ?

-D'accord.

Nous sortîmes des quatre-temps et continuâmes de marcher sur le parvis de La Défense. Dans le même temps elle avait lancé la conversation.

-Alors, dites moi tout.

-Tout ? Comment vous y allez ! Par où commencer ? Je m'appelle Raphaël. Et vous ?

-Aude.

Aude est très jolie. Brune, les cheveux mi longs, très lisse avec une frange droite. Des yeux bleu, presque gris, comme de l'acier. Assez grande, un mètre soixante-quinze peut-être et apparemment bien faite. Je ne pouvais pas en dire plus, elle portait des vêtement amples.

Ensuite j'ai passé une sorte de gentil interrogatoire: Métier, goûts musicaux, cinématographiques, on a parlé de futilité, un peu philosophé. Nous étions passé au tutoiement en même temps que nous nous étions assis sur un banc, près de la grande sculpure de Miro.

-Tu sors en boite des fois ? Me lança t-elle après un petit silence.

-Bof, ça a dû m'arriver deux ou trois fois dans l'année. J'y suis allé plus souvent il y a quelques années. Mais ma période est terminée et je ne suis pas fan en fait. C'est un truc d'étudiant non ? Et je suis assez mauvais danseur, c'est pour ça aussi, répondis-je en souriant. Elle eut l'air satisfaite de ma réponse. Mais je dois y aller, continuai-je, j'ai quelques trucs à finir.

Ça se passait plutôt bien mais j'avais préféré abréger. Il valait mieux qu'elle pensât que je suis actif et que j'avais des choses prévues plutôt que de rester oisivement avec elle.

-Vous allez où? Repris-je.

-Je prends le train, en bas.

La gare est concomitante à la station de métro et R.E.R toutes souterraines, donc.

-Je vous y accompagne alors.

-D'accord !

En marchant vers la gare nous échangeâmes nos numéros de téléphone. J'étais assez content. Il y avait de quoi. Arrivés devant les portillons d'accès à la gare, nous nous arrêtâmes et m'approchai d'elle pour la saluer. A ce moment là, elle colla ses lèvres sur ma bouche. Un joli baiser. Je le fis durer un peu mais il fallait bien arrêter.

-Au revoir, rentres bien, dis-je.

-Merci, au revoir.

Elle s'éloigna.

Elle est directe, dites donc. Pourquoi ? Je rentrai chez moi. Euphorique

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Raphaël Conforti - dans Drague
commenter cet article

commentaires

shoshannah 05/09/2009 15:22

ha la la Raphael, l'homme qui donne envie aux femmes d'être belles ! :)))

Raphaël Conforti 05/09/2009 17:32


Merci mademoiselle :)


enfant gaté 02/09/2009 14:40

Jolie rencontre, oui...qui donne envie..

mais d'ailleurs belle approche, un peu risquée, avec le coup des nouvelles lunettes
félicitations

et donc plus de nouvelles d'Agnès?

Raphaël Conforti 02/09/2009 21:13


Il faut faire avec ce qu'on a ;)
Plus de nouvelle d'Agnès, non


Léa 01/09/2009 23:02

Etienne Daho.
Oui, jolie rencontre. Contente pour toi. :)

Raphaël Conforti 02/09/2009 10:03


Je crois que tu as fait un bingo :-D


la benj' 01/09/2009 11:52

Oh bin en effet, c'est du rapide! Mais elle est jolie cette rencontre!

beaverstef 01/09/2009 10:44

J'imagine aisément... la surprise bien sûr... Hâte de connaitre la suite... sourire...
Bisous Don Juan
(euh t'aurais pas oublié mon bisou d'ailleurs? oui je sais je demande mais bon... sourire...
j'aime bien tes bisous moi!...)
bonne journée Raph..
Bisous de beav'

Raphaël Conforti 01/09/2009 11:33


Oh pardon ! Bise !
Et pour tes valises, si tu préfères t'en occuper toute seule...