Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qu'est-Ce ?

  • : Le blog de Raphaël Conforti
  • Le blog de Raphaël Conforti
  • : Je vous propose un blog sur ma pomme. A croquer.
  • Contact

T'es Qui Toi ?

  • Raphaël Conforti
  • Célibataire et donc sur le marché, la question se pose: Suis-je encore potable ? Je tente de trouver des réponses...
  • Célibataire et donc sur le marché, la question se pose: Suis-je encore potable ? Je tente de trouver des réponses...

En chanson

Vous aurez noté que j'ai châpeauté certains de mes billets de titres de chansons.
Montrez-moi votre culture musicale en me nommant les interprètes !
Je vous y aide, les titres concernés sont suivi d'un astérique...

Punaise, je me "cuculise", mais il fallait bien que je le dise ! Personne n'avait relevé ce détail !
Mon prochain blog sera un blog de fan de Cloclo. Ou alors sur le crochet. Ca marche bien les blogs sur le crochet...

Sur Facebook :

logo-facebook.jpg

23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 23:34

J'avais écrit le billet précédent après avoir appelé Julianne pour la voir. Ce n'était pas vraiment un manuel, c'est un peu prétentieux tout de même, mais c'est une rupture comme j'aurais voulu qu'elle se passe. Je ne pense pas qu'elle était raide dingue de moi, miss Kilimanjaro, mais j'imaginais qu'elle serait tout de même un peu surprise, même simplement après trois semaines de fréquentation, soutenue dans les deux premières tout de même.

Au delà du cul (c'est ce qu'on appelle la métaphysique), je pense que nos caractères ne s'accordent pas. Elle a besoin d'une béquille affective. Je ne le lui reproche pas mais je ne suis pas celui qui la lui fournira. Ne me parlez pas de paille et de poutre dans l'œil, je sais !

Je lui avais donné rendez-vous place de Clichy, pas très loin de chez elle. Je sortis du métro et la vis qui attendait devant le cinéma. J'étais moite, le stress certainement.

Nous échangeâmes un baiser furtif en guise de bonjour. J'en suis venu tout de suite aux faits:

-Je voulais te voir pour te dire...

J'eus une hésitation, puis me repris :

-Je ne crois pas que ça puisse marcher longtemps entre nous.

Elle me regarda. En cet instant, je me suis senti plus petit qu'elle.

-C'est pour me dire ça que tu as fait tout ce chemin ? répondit-elle, t'aurais pu envoyer un SMS.

Ça, ça me laisse sur les fesses. Après tous les discours sur la lâcheté des hommes qui ne sont pas foutus de larguer leur copines proprement et surtout en face, je m'étais dis "laissons les erreurs de jeunesse derrière nous et rectifions le tir". Ou alors c'était du second degré, de l'humour à froid.

-J'ai préféré venir te le dire, répondis-je.

Nous continuâmes de nous regarder. En silence. Je repris ma taille initiale. Je ne voulais pas baisser les yeux, je ne voulais pas fuir. Nous nous sommes regardés un long moment. Je vis un peu de tristesse et de rage dans ses yeux. De la sévérité aussi, dans sa bouche pincée ; elle gardait le contrôle de ses émotions. Je m'y efforçais aussi. Attendait-elle que je lui donne des explications ? Rien ne pouvait sortir de ma bouche. Tout se bousculait dans ma tête mais je ne trouvais pas la manière de les dire. De les dire avec égard. Alors je ne dis rien. Elle non plus et nous nous sommes fixé, les yeux dans les yeux, face à face, encore quelques minutes. Ca avait une allure de duel.

Mais il fallait vraiment que j'y aille, on aurait pu se regarder encore dix minutes comme ça sans rien dire.

-Au revoir Julianne.

-Au revoir.

Je fis demi tour mais ne rentrai pas dans la première bouche de métro venue. Il fallait que je marche. Il faisait beau, je fis le tour de la place. Ma tête était vide, je repensais simplement à son corps, qui me manquerait un peu. Et puis non, pour ce qu'elle en faisait...

 

La tension était retombée, je souriais. J'entrai dans la première bouche de métro et rentrai chez moi.

Partager cet article

Repost 0
Published by Raphaël Conforti
commenter cet article

commentaires

Toxgirl 28/04/2009 09:11

Pour la chanson, c'est les prefab sprout...
Pour le reste bravo....

Raphaël Conforti 29/04/2009 01:37


Ouais !!!
Tu est la première à me parler de Prefab Sprout ici ! (parce que ce n'est pas le premier titre que je place d'eux)


LaPouffiasse 24/04/2009 18:28

Je suis terriblement déçue... Une rupture sans meurtre, c'est vraiment naze.

Raphaël Conforti 24/04/2009 23:01


Tu voulais qu'elle me tue ! Te connaissant ça ne me surprends pas !


beaver 24/04/2009 15:44

Cher Raph, tu as fait ce qu'il fallait, comme le dit si bien Miss... Et puis un sms, un email c'est du pareil au même... Enfin joli conclusion que de penser que son corps ne va pas te manquer plus que çà...
Une de perdue...dix de retrouvées, et puis avec ce soleil qui arrive, je suis sure que tu vas vite retrouvé le sourire... Bien que tu ne l'ais jamais vraiment perdu... N'est-ce-pas?
Je t'embrasse voluptueusement... ben oui c'est le week-end... sourire
Bisous Don Juan... A très vite...

Raphaël Conforti 24/04/2009 23:00


toujours, le sourire, c'est ma marque de fabrique :-)


Miss+Kilimandjaro 24/04/2009 06:37

Ecoute Raphaël, je pense que tu as fait le mieux qu'il y avait à faire. Rompre par SMS c'est pas digne de l'être humain et c'est lâche. Je pense qu'elle était tout simplement déçue et que sa réaction n'était à que pour masquer son désapointement : elle s'est faite larguer. En tout cas, c'est propre, honnête et pas lâche.
Bisous

Raphaël Conforti 24/04/2009 10:25


L'e-mail... c'aurait été un bon compromis non ^^


Malou 24/04/2009 00:40

et oui, les ruptures peuvent se faire sans cris ni larmes et sans de supplications ... voire insultes pour les plus hystériques...
ca rend mes choses beaucoup moins passionnés mais en même temps, jouer aux liaisons dangereuses à chaque amourette, c'est épuisant a la longue.