Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qu'est-Ce ?

  • : Le blog de Raphaël Conforti
  • Le blog de Raphaël Conforti
  • : Je vous propose un blog sur ma pomme. A croquer.
  • Contact

T'es Qui Toi ?

  • Raphaël Conforti
  • Célibataire et donc sur le marché, la question se pose: Suis-je encore potable ? Je tente de trouver des réponses...
  • Célibataire et donc sur le marché, la question se pose: Suis-je encore potable ? Je tente de trouver des réponses...

En chanson

Vous aurez noté que j'ai châpeauté certains de mes billets de titres de chansons.
Montrez-moi votre culture musicale en me nommant les interprètes !
Je vous y aide, les titres concernés sont suivi d'un astérique...

Punaise, je me "cuculise", mais il fallait bien que je le dise ! Personne n'avait relevé ce détail !
Mon prochain blog sera un blog de fan de Cloclo. Ou alors sur le crochet. Ca marche bien les blogs sur le crochet...

Sur Facebook :

logo-facebook.jpg

6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 22:10


Il fallait bien illustrer le titre...

 

J'avais appelé Julianne mardi dernier et nous avions convenu de nous voir mercredi en fin d'après-midi pour prendre un verre, rapidement car elle devait sortir après, et moi aussi d'ailleurs. J'étais assez content car pour débloquer une ou deux heures entre son boulot et une sortie, c'est que je l'intéressais un minimum. Ce qui était arrangeant c'est qu'elle travaille à La Défense et comme j'y habite on n'a pu gagner du temps en se retrouvant dans un café sur le parvis. J'étais content de la voir et son sourire me laissait penser que c'était partagé. Elle a quelque chose dans le regard qui me plait.

Nous avons parlé en nous regardant. Nos regards se soutenaient. Nous avons parlé de nos occupations respectives, elle est assistante dans une boite de traduction, je crois. Je dis je crois car je ne sais plus trop, je faisais plus attention à sa bouche qu'à ce qui en sortait. Son nez fin, ses yeux bleu turquoise et ses cheveux blonds (pour le reste, c'est dit dans le titre, comme ça je ne perds pas en poésie dans le texte et je gagne des visiteurs !). Si elle me pose des questions la prochaine fois, je suis perdu. Petra m'avait eu comme ça. Elle m'avait fait la tronche plusieurs jours parce que je ne m'étais pas souvenu qu'on était sorti ensemble à Notre-Dame. Mais franchement je m'en fous de lui avoir dit que j'aimais sa bouche devant Notre-Dame ou sous la Tour Eiffel. L'essentiel est de le lui avoir dit et ça je m'en souvenais. Tout comme ne pas me souvenir que j'avais lu quelques billets d'un blog alors que j'avais toujours en mémoire le sourire de son auteur. Pour ma mémoire et moi, c'est la personne qui compte, pas l'environnement et j'imprimerai plus tard ce que fait Julianne, surtout que ce n'est pas l'essentiel car elle bosse à mi-temps et est surtout étudiante en médecine chinoise. Ça je m'en souviens.

-Étudiante en médecine chinoise ? J'étais surpris car on imagine mal une jeune femme comme elle, blanche et blonde, nous prescrire des remèdes chinois.

-Oui, et en ce moment c'est super dur, j'ai un exam' dans trois semaines et je dois finir d'assimiler tout un vocabulaire, tous les noms chinois de plantes, de mélanges et de techniques.

Oui, j'imagine mais je pensais à autre chose :

-En plus des plantes tu connais d'autres trucs non ? L'anatomie, les méridiens, l'acuponcture ou l'acupression...

-Oui bien sur, j'ai fait médecine avant, répondit-elle, et même si j'avais arrêté, c'est vite revenu, je fais un peu d'acuponcture mais je fais surtout des massages orientaux.

-Ah.

-Oui. Pourquoi ?

-Non rien, c'est impressionnant la masse d'informations qu'on doit assimiler, ça me dépasse.

J'ai dit le premier truc qui me passait à l'esprit car j'ai eu un frisson quand elle a dit "je fais des massages orientaux", javais arrêté de penser et je visualisais ce que pouvait donner ses mains massant mon corps. J'étais déconcentré, j'avais perdu le fil. Je suis passé à autre chose, pour ne pas me montrer insistant et trop intéressé par le sujet et surtout par certains aspects de ses activités estudiantines dans sa pratique. Car les plantes, je m'en fous un peu.

Le temps était venu de nous séparer mais nous étions d'accord pour conserver notre rendez-vous de samedi. J'étais content. J'aurais voulu l'inviter à dîner mais je devais filer voir Rémi. Remarquez, j'aurais pu l'appeler pour annuler mais Julianne avait à faire aussi. Et puis l'attente ne fera qu'embellir les choses !


Partager cet article

Repost 0
Published by Raphaël Conforti - dans Oh les filles oh les filles !
commenter cet article

commentaires

HALIE 29/12/2012 13:18

MOI JE SUIS FACHEE

Raphaël 29/12/2012 23:09



Pourquoi donc ?



beaver 09/04/2009 21:50

Oups... je voulais pas te froisser avec mon com Don Juan... sorry, je ne voudrais pas que tu le prennes mal
Bisous

Raphaël Conforti 09/04/2009 22:23


I am not froissed :-)


Camilla Gallapia 07/04/2009 15:50

:)

Jusque là je pensais à tes commentaires chez moi que tu étais le frangin d'une copine, mais en fait non, hein ?...

Et "Raphael Conforti", je sais pas pourquoi, je m'imaginais un blog institutionnel genre "Raphaël Conforti, conseiller en communication du management" et ça me semblait assez rébarbatif !
Force est de constater que c'est pas franchement le ton et que le sexe, c'est beaucoup de choses mais pas rébarbatif ! (enfin ça peut aussi mais c'est un autre sujet...)

Camilla Gallapia 07/04/2009 13:55

Je me fatigue pas à laisser un commentaire inspiré sur cet article et j'attends la suite alors ! :)

Raphaël Conforti 07/04/2009 15:29


Vous ici ? :-)


karima 07/04/2009 12:20

sacré don juan !!! ... tu n'en rates pas une (c'est bien le mot :p) lol ... a hate de savoir ce que va donner ce rdv ;)

Raphaël Conforti 07/04/2009 13:17


Ce qu'il a donné, c'était samedi dernier. Je suis en train de l'écrire :)