Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qu'est-Ce ?

  • : Le blog de Raphaël Conforti
  • Le blog de Raphaël Conforti
  • : Je vous propose un blog sur ma pomme. A croquer.
  • Contact

T'es Qui Toi ?

  • Raphaël Conforti
  • Célibataire et donc sur le marché, la question se pose: Suis-je encore potable ? Je tente de trouver des réponses...
  • Célibataire et donc sur le marché, la question se pose: Suis-je encore potable ? Je tente de trouver des réponses...

En chanson

Vous aurez noté que j'ai châpeauté certains de mes billets de titres de chansons.
Montrez-moi votre culture musicale en me nommant les interprètes !
Je vous y aide, les titres concernés sont suivi d'un astérique...

Punaise, je me "cuculise", mais il fallait bien que je le dise ! Personne n'avait relevé ce détail !
Mon prochain blog sera un blog de fan de Cloclo. Ou alors sur le crochet. Ca marche bien les blogs sur le crochet...

Sur Facebook :

logo-facebook.jpg

3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 06:37

J'ai passé mon mardi après-midi avec Delphine. Ça a été sympathique, nous nous sommes retrouvé dans un café à Convention. Nous  avons parlé, le délire a bien pris. Si bien que comme on parlait fringues, on est parti faire du shopping. Pour moi. Elle avait entreprit de me faire un petit relooking, me choisir des fringues. Nous avons fait le tour des petites boutiques du côté de Châtelet Les Halles et nous nous sommes arrêtés dans une où j'ai acheté presque toute la panoplie : Pantalon, chemise, gilet... J'avais l'air d'un petit minet tendance Justin Timberlake, quand il est bien sapé tout de même. Ça ne me déplaisait pas, plutôt pas mal et au pire je pourrai utiliser chaque élément à part avec mes vêtements habituels. Le seul hic furent les chaussures. Elle m'a fait prendre des pompes super longues et pointues, je déteste mais dans l'élan j'ai cédé. Enfin, je constate maintenant que je déteste. Ça, je crois que je ne les mettrai jamais, ça m'emmerde un peu.

Avec tout ça je lui plaisais plus encore et j’en profitais pour la tripoter plus. Quand je dis tripoter, j’entends embrasser avec les mains sur les fesses, rien de trop ostentatoire dans la rue tout de même. Après avoir dîné léger dans un Paradis du Fruit où nous avons parlé d’un peu de tout et surtout de cinéma, elle me proposa de venir chez elle regarder un DVD. Je ne me fis pas prier. Ça me fait sourire : Un grand classique le DVD à la maison. On sait où ça fini.

Je me retrouvais chez elle. Au Plessis Robinson. Chez elle et ses colocataires, car elle partage ce grand appartement doté d’un grand salon-cuisine avec une autre étudiante (je ne sais plus en quoi), une fugueuse qui vit de petits boulots et d’une chieuse de service dont je n’ai pas su grand-chose à part qu’elle fait chier tout le monde ici. Cette grande pièce centrale sert d’atelier, où toutes les toiles, panneaux, tableaux de Delphine traînent,  de dépôt à linge sale dans le coin à droite et de lieu de vie où on s’assoie au bar pour prendre un verre et où l’on regarde la télé sur un sofa de récup’. Le ménage doit être fait une fois par mois ou plus et j’estimai qu’on en était à la troisième semaine, pas terrible quoi. Je m’étais installé sur le sofa et étais aspiré par les chaînes du câble qui défilaient au gré de la télécommande pendant que les compagnes de ma petite amie me posaient des questions, certainement pour évaluer si je valais le coup pour leur bonne-amie-à-la-vie-à-la-mort avec qui elles seront de toute manière brouillées d’ici deux ans : elle représentaient à mes yeux l’archétype de cette amitié superficielle liée à la contrainte de vivre ensemble dans la bonne humeur mais aussi les engueulades récurrentes qui pouvait aller jusqu’à la brouille complète mais temporaire "parce que tu vois, c’est comme une sœur pour moi".

Pas de DVD ce soir mais une série Z prise en cours sur une obscure chaîne du fond de la liste de la free-box. Le genre de film qui est drôle à regarder en groupe et c’est ce que nous faisions justement, Delphine installée à moitié sur moi. Heureusement, ses copines partaient se coucher au fur et à mesure et nous laissèrent seuls avant la fin. A partir de ce moment là, la fin du film, aussi passionnant qu’il puisse être, n’avait plus d’importance ; nous étions affairé à autre chose. Delphine avait entrepris de me faire plaisir et je la laissai faire, ne pensant qu’à une chose : l’effet que ferait le bijou accroché à sa langue. Une première pour moi. Nous nous étions à moitié déshabillé et voir sa chair de post-adolescente en fin de croissance pousser sa peau et déborder de ses sous-vêtements m’excitait au plus haut point. Elle défit mon pantalon, baissa mon boxer et commença une fellation. Je me laissai aller en fermant les yeux.

Je les rouvris au bout d’une trentaine de secondes. Elle s’affairait sur mon pénis mais mon excitation était retombée et ce malgré la petite boule en argent qu’elle a dans la bouche. Je me rendis à l’évidence, elle ne sait pas sucer. Ce n’est pas une question d’âge, Petra pouvait me faire décoller en moins de trente seconde si on ne temporisait pas. Je la laissai continuer, ça viendrait peut-être. Mais au bout de quelques longues minutes je lui demandai d’arrêter. Nous nous caressâmes un peu, nous embrassâmes et je finis en elle.

Je dormis un peu, elle aussi je pense. Je partis tôt finalement, elle avait de toute manière cours et moi, je voulais bien dormir et chez moi, c’est mieux.

Peut-être la prochaine fois…

Partager cet article

Repost 0
Published by Raphaël Conforti - dans Oh les filles oh les filles !
commenter cet article

commentaires

Tristana :0125: 06/04/2009 22:54

vert?? bof....

Tristana :0125: 05/04/2009 23:34

Très chouette ce bleu turquoise et merci pour la réponse au com précédent hihi ;)

Raphaël Conforti 06/04/2009 00:03


ou vert... ça te branche ?


isa 05/04/2009 22:24

Pauvre Raph', si pour te taper une nana t'es obligé de t'acheter des pompes pointus c'est grave .....je ne te connais pas , mais je te conseille les bonnes vieilles "converse" que ton ami Rémi lui doit porter !
Moi j'aime Rémi !!!!!! ( bcp + raffiné que toi)

Raphaël Conforti 05/04/2009 22:43


Ben ... J'ai des converse aussi :-)
Rémi, il a les rangeos piquées à l'armée :) Enfin... c'est plus celle là mais il s'en fait fournir quand il en a besoin... mais bon, il doit avoir des Converse
aussi


Tristana :0125: 05/04/2009 14:06

euh ...dis comme ça ..tout à coup je me sens delphinesque?!
biz=)

Raphaël Conforti 05/04/2009 22:39


Non non, mais je me disais que tu dois assurer alors :)


Tristana :0125: 05/04/2009 01:29

En lisant les autres com chui assez d'accord , ok tu voulais pas la blesser mais si personne lui dit qu'elle sait pas faire , elle saméliorera jamais!perso j'ai un piercing sur la langue et j'ai jamais eu de plaintes ni de flop...même sans hihi ;) (me jettes des fleurs ok mais à 30 piges et célibataire on fait ce qu'on peut^^)
bonne nuit avec Julianne donc....!!!
biz=)

Raphaël Conforti 05/04/2009 09:48


Ah ? T'as un piercing sur la langue et t'as jamais eu de plainte ? ;-)