Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qu'est-Ce ?

  • : Le blog de Raphaël Conforti
  • Le blog de Raphaël Conforti
  • : Je vous propose un blog sur ma pomme. A croquer.
  • Contact

T'es Qui Toi ?

  • Raphaël Conforti
  • Célibataire et donc sur le marché, la question se pose: Suis-je encore potable ? Je tente de trouver des réponses...
  • Célibataire et donc sur le marché, la question se pose: Suis-je encore potable ? Je tente de trouver des réponses...

En chanson

Vous aurez noté que j'ai châpeauté certains de mes billets de titres de chansons.
Montrez-moi votre culture musicale en me nommant les interprètes !
Je vous y aide, les titres concernés sont suivi d'un astérique...

Punaise, je me "cuculise", mais il fallait bien que je le dise ! Personne n'avait relevé ce détail !
Mon prochain blog sera un blog de fan de Cloclo. Ou alors sur le crochet. Ca marche bien les blogs sur le crochet...

Sur Facebook :

logo-facebook.jpg

13 mars 2009 5 13 /03 /mars /2009 18:11

J'avais rendez-vous hier avec Joanna. Nous nous sommes retrouvés à dix-huit heures sur le parvis de Notre-Dame. C'est tout proche de l'Île Saint-Louis et donc de Berthillon et c'est un joli coin pour s'y promener avant la dégustation.

Ah ! Les retrouvailles ! J'aime ça ! Je l'ai serrée dans mes bras, nous nous sommes longuement embrassés, elle m'a souri ce qui me fit fondre : elle a un des plus beau sourire que j'ai jamais vu. J'ai pensé à ce moment là que je pourrais en tomber amoureux. Rien que ça. Je ne l'avais pas encore vue nue. C'est dire.

Nous nous sommes décollés et avons commencé à marcher doucement en direction du pont Saint-Louis en passant par le parc entre la Seine et l'aile Sud de Notre-Dame. Nous déambulâmes lentement, je voulais faire durer le plaisir. Les touristes se prenaient mutuellement en photo devant la Seine ou la cathédrale, les enfants jouaient dans le sable et le soleil se couchait doucement donnant une lumière douce et chaleureuse sur le visage de Joanna. Elle est irrésistible et je le lui montrai en la reprenant dans mes bras et en l'embrassant encore. Elle se laissa faire en souriant. J'étais dans un état de grâce comme j'en connu rarement, il ne manquait que les violons. Je ne m'étais pas connu d'accès de romantisme comme celui-ci depuis très longtemps. Quand on est dedans ça ne fait pas peur. Mais avec le recul, merde , ça craint !

Nous arrivâmes finalement chez notre glacier et nous assîmes. Je ne sais plus précisément ce que nous avions pris comme parfums on se faisait gouter mutuellement et elle avait trouvé ça très bon. Ma mémoire me fait défaut car je suis embrouillé. Elle voulu me parler. Sérieusement. Là elle me parla de son travail et d'un de ses collègues qui lui plaisait bien et à qui elle faisait de l'œil depuis deux ans maintenant. Elle s'était résolu à ce qu'il ne se passe jamais rien entre eux car même s'il montrait un certain intérêt dans ces échanges silencieux elle le savait marié. Le manège a duré deux ans mais il s'était déclaré trois jours auparavant et elle n'avait pas résisté. Vous comprenez qu'a ce stade, les parfums, je m'en fous.

-Il est marié, lui. Il ne quitte pas sa femme ? demandai-je.

-Non, il l'aime toujours, c'est un couple uni et il ne compte pas la quitter.

-Donc, si je comprends, tu n'en n'aura pas l'exclusivité, lui si et ça te convient comme ça. Je demandai ça pour savoir implicitement si elle me jetait ou pas.

-Oui, répondit elle, je veux vraiment savoir, le connaître.

-Et tu ne veux pas me connaître en même temps ? Là c'était pour avoir une réponse moins implicite.

-Non, je n'en n'ai pas envie. Tu es une personne adorable mais comprend moi, ça fait longtemps que j'ai envie de le connaître et je ne peux pas me donner à deux personnes en même temps.

Je restais stoïque malgré la claque que je venais de recevoir et à aucun moment elle ne vit la profondeur de ma déception.

-Il se donnera bien à deux personnes, lui, dis-je.

-Oui, je sais mais moi je fonctionne comme ça, je peux pas autrement.

J'avais envie de lui répondre en lui criant dessus : "T'es conne ou quoi ?" Et lui ! Quel abruti ! Il vient s'éclater avec une nana qui lui plait en plus de sa femme, soit, mais au moins qu'il dise à cette fille "écoute chérie, certes je butine allègrement mais fais de même avec qui tu voudras". Et bien non. Je suis sûr que si sa femme le trompait en lui affirmant qu'elle l'aimait toujours malgré ça, elle se prendrait une baffe. Joanna est-elle trop exigeante avec elle même ? Lui, tolérerait-il qu'elle aie une liaison avec quelqu'un d'autre ?

-Tu fais comme tu veux, lui dis-je, sourire en coin. Elle me sourit l'air désolée.

-Mais tu fais chier quand même. Je lui concédais ça mais en restant calme, toujours souriant. Je m'en remettrai.

Oui, j'ai déjà pris plus dans la gueule.

-Je rentre si tu veux bien, continuai-je.

Je réglai la note, saluai Joanna et partis.


Cet aspect de la psychologie féminine m'échappe complètement. Pourquoi cette exclusivité envers un homme qui ne lui donnera pas, lui, d'exclusivité ?

Alors, soit, j'en ai débattu il n'y a pas longtemps : ce n'est pas une question de sexe mais d'individus. Mais quand même, il y a des filles qui font chier.



Partager cet article

Repost 0
Published by Raphaël Conforti - dans Oh les filles oh les filles !
commenter cet article

commentaires

AALIYAH 07/01/2013 05:56

QUAND TU VAS REVER DE MOI ON EN REPARLERA TU VEUX

Gwendoline 21/03/2009 18:12

hum... j'ai expliqué il y a pas longtemps (hier pour être exacte) à Monsieur S que je suis monotache. Je ne peux pas être avec lui et être avec quelqu'un d'autre. Je ne peux pas courir plusieurs lièvres à la fois, j'ai besoin d'exclusivité. Ca ne s'explique pas... mais ça veut surement dire que je suis aussi nulle que Joana ;) (la différence c'est que je ne peux pas être avec un type qui court plusieurs lièvres à la fois non plus, donc l'homme marié très peu pour moi...)

Raphaël Conforti 23/03/2009 21:57


Je ne reproche pas à Joanna de ne pas être "libertine" mais de céder à ce type et se retrouver dans une situation qu'elle n'aura pas voulu. Et aussi j'aurais bien voulu qu'elle joue le même jeu...
:)


Calia 19/03/2009 10:51

Cette fois-ci, j'ai le droit de dire que c'est une conversation avec une "sacré connasse" ?! Lol. Bon, je ne vais pas abîmer ta chère et tendre. Mais, l'amour et l'obsession font faire des choses sans raison.

Raphaël Conforti 19/03/2009 17:14


Je ne t'enlève aucun droit :-)
Mais ça équilibre effectivement...


Angie-Libertine 17/03/2009 13:09

Bonjour Raphaël,
Je suis désolée de ce qu'il t'arrive ..Je pense à toi .
Baisers tous doux
Angie

chris spé 16/03/2009 15:18

le problème vient peut être du fait qu'elle s'appelle joanna héhé... les nanas, je ne cherche plus à comprendre ;-) chris