Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qu'est-Ce ?

  • : Le blog de Raphaël Conforti
  • Le blog de Raphaël Conforti
  • : Je vous propose un blog sur ma pomme. A croquer.
  • Contact

T'es Qui Toi ?

  • Raphaël Conforti
  • Célibataire et donc sur le marché, la question se pose: Suis-je encore potable ? Je tente de trouver des réponses...
  • Célibataire et donc sur le marché, la question se pose: Suis-je encore potable ? Je tente de trouver des réponses...

En chanson

Vous aurez noté que j'ai châpeauté certains de mes billets de titres de chansons.
Montrez-moi votre culture musicale en me nommant les interprètes !
Je vous y aide, les titres concernés sont suivi d'un astérique...

Punaise, je me "cuculise", mais il fallait bien que je le dise ! Personne n'avait relevé ce détail !
Mon prochain blog sera un blog de fan de Cloclo. Ou alors sur le crochet. Ca marche bien les blogs sur le crochet...

Sur Facebook :

logo-facebook.jpg

28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 04:25

 

                                                           Angie... Ah Angie !


 Hier j’ai traîné sur le parvis de La Défense. Comme je ne travaillais pas ce vendredi après-midi j’en ai profité pour aller au Séphora du coin et trouver ce qui allait m’habiller olfactivement. Comme c’est un coin à touristes, il y a une grande boutique. J’ai lu quelque part qu’un parfum aux notes vanillées était irrésistible chez un homme. Je savais déjà que ça l’était chez une femme, enfin à mon goût : j’adore les femmes qui portent des parfums vanillés voire carrément une touche d’essence de vanille. Mais pour les hommes, j’ignorais que ça pouvait faire un effet. Je vais voir. J’entrai donc dans ce fameux magasin où un tas de jolies femmes sont prêtes à vous donner tous les conseils possibles en souriant. Le pied ! C’est un homme qui s’approcha de moi en souriant. Merde.

« Puis-je vous aider, me dit-il ?

 -Oui, je cherche un parfum pour moi. Quelque chose de vanillé ci possible. J’aime bien la vanille. »

Il me fit sentir quelques parfums sur des bouts de papier prévus à cet effet. Rien de convaincant. Il me proposa alors quelque chose qui allait m’intéresser :

« Tenez, dit-il en me tendant un papier humecté, c’est The One de Dolce & Gabbana. C’est vanillé en fond mais la note de tête c’est le basilic. "Non ! Sans déc’ ! Fais voir ! "  Me dis-je intérieurement en prenant le papier.

 -C’est pas mal du tout, je peux l’essayer sur moi ?

 -Bien sûr, tenez. » Il m’en pulvérisa une dose sur le poignet gauche. Pas mal du tout le basilic. Et les notes qui restent après aussi. Il continua : « Je peux vous faire essayer Dior Homme aussi. C’est un autre genre, plus classique mais ça fait jeune tout de même, hein ! » J’ai pensé à ce moment là, en l’écoutant et en le regardant, qu’il était l’exact opposé de mon ami Georges. Pour rappel, Georges est un stéréotype de mec viril. Urbain mais viril. Ce qui me faisait supposer ça c'est que ce vendeur me regardait et me parlait d'une manière qui me laissait penser qu'il me prendrait bien pour son quatre-heure. Il me pulvérisa du Dior sur l’autre poignet et là j’hésitai. Le moderne ou le classique ?

« Je sais pas, dis-je. Ça me change beaucoup ! Habituellement je mets du 1881 de Cerrutti. J’aime bien et c’est le seul parfum qui m’ait valut des compliments de femmes inconnues et…

 -Oubliez Cerrutti ! Ces deux là sont très bien ! Il sont plus "in", m’interrompit-il en souriant. Ça confirma ce que je pensais... Et je ne veux pas de parfum "in", ou pas "out", je veux un truc qui fasse se pâmer Dudule ! Je ne vais pas m'éterniser, ne donnons pas de faux espoirs.

 -Bon OK, répondis-je. Mais je ne peux pas choisir maintenant. Je vais réfléchir et revenir plus tard. » Heureusement, ce n’était pas un adepte du forcing et je me retrouvai donc dehors rapidement.

Que faire maintenant, me demandai-je ? Je su rapidement. Une femme, rousse, très belle, passa à côté de moi. Il faut dire que je ne fais pas une fixation sur les rousses mais j’ai un faible quand même depuis qu'adolescent je me suis retrouvé avec un exemplaire du magazine Photo contenant des posters d'Angie Everhart (la photo est un des posters en question). Passionné de photographie, j'achetais souvent ce magazine et l'intérêt pour la technique s'est vite transformé en goût prononcé pour les sujets en général et Angie en particulier.

« Pardon mademoiselle, je voudrais vous demander quelque chose. Elle parut étonnée mais s’arrêta, curieuse.

 -Oui ?

 -Voilà, j’ai essayé deux parfums que j’ai encore sur moi et je ne sais vraiment pas lequel je vais choisir. Vous pouvez m’aider ? Elle m’écouta et sourit l’air de se dire il manque pas de culot celui-la.

 -D’accord, dit-elle. Je lui tendis mon poignet gauche. Elle sentit les deux poignets l'un après l'autre et désigna mon poignet gauche.

 -Celui là, je préfère.

 -C'est vrai ? Moi aussi. Vous ne dites pas ça pour me faire plaisir j'espère !

 -Non, c’est vrai, je préfère. C’est quoi ?

 -C’est du Dolce et Gabbana, vous savez ce qu’il y a dedans, demandai-je ?

 -Non, dit-elle d’un ton exagérément curieux, donc ironique. C’est bon signe, elle a envie de jouer.

 -Du basilic, terrible non ? Je crois que je vais l’acheter un de ces jours.

 -C’est intéressant effectivement.

 -Oui hein, d’ailleurs si vous voulez bien me tenir compagnie quelques minutes vous pourrez le sentir à loisir. Vous avez un peu de temps ?

 -Oh vous alors, dit-elle en jouant la sotte, d’accord. Vous ne faites rien vous ?

 -Non, je suis testeur de parfums professionnel. Ça ce voit pas ? Et je suis aussi testeur de café amateur. Amateur mais averti ! Vous voulez tester avec moi ?

Elle accepta.

Je crois qu’Angie va être détrônée de son statut d’icône rousse de mes fantasmes par Joanna qui, j’espère, passera elle à la réalité.

Partager cet article

Repost 0
Published by Raphaël Conforti - dans Drague
commenter cet article

commentaires

lecroum 26/03/2011 00:40


je me suis régalé à te lire ; à bientot Raphael...


Raphaël 26/03/2011 02:15



Continue ! Il y a d'autres pages ! ;-)


A bientôt...



Chantal 06/03/2009 10:00

Ah oui, moi aussi j'ai un faible pour les roux en masculin bien entendu... des gars du style de David Caruso me font craquer....

Adèle 03/03/2009 11:26

tu es un sacré dragueur, Raphaêl et tu ne manques pas de culot.En fait tu es un séducteur!!!

L'ainée 02/03/2009 13:21

Réconciliation alors

Raphaël Conforti 02/03/2009 13:42


Oui ! J'aime qu'on se réconcilie !


L'ainée 02/03/2009 12:15

Bon bin moi j'en reste à la vanille, désolée mais la vanille ça pue la gourdasse qu'a pas de gout, pas de pognon et au lieu de prendre une eau de toilette à bas prix mais discrète se gourre et prend de l'essence de vanille qui donne mal au crâne et sens mauvais.
Suis presque décue là, ouf que t'as causé du basilic, tu sauves l'honneur

Raphaël Conforti 02/03/2009 12:49


J'ai dit une touche, pas la bouteille entière. La touche qui se fond, se mélange à l'odeur corporelle pour former quelque chose d'unique et d'enivrant pour peu que la demoiselle/ dame soit à mon
goût.
Bien-sûr, l'adolescente qui se met le flacon, quand ça ne sent QUE la vanille (et que ça monte au cerveau en plus tellement c'est fort) ça a moins de charme.
Il y a vanille et vanille :-)