Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qu'est-Ce ?

  • : Le blog de Raphaël Conforti
  • Le blog de Raphaël Conforti
  • : Je vous propose un blog sur ma pomme. A croquer.
  • Contact

T'es Qui Toi ?

  • Raphaël Conforti
  • Célibataire et donc sur le marché, la question se pose: Suis-je encore potable ? Je tente de trouver des réponses...
  • Célibataire et donc sur le marché, la question se pose: Suis-je encore potable ? Je tente de trouver des réponses...

En chanson

Vous aurez noté que j'ai châpeauté certains de mes billets de titres de chansons.
Montrez-moi votre culture musicale en me nommant les interprètes !
Je vous y aide, les titres concernés sont suivi d'un astérique...

Punaise, je me "cuculise", mais il fallait bien que je le dise ! Personne n'avait relevé ce détail !
Mon prochain blog sera un blog de fan de Cloclo. Ou alors sur le crochet. Ca marche bien les blogs sur le crochet...

Sur Facebook :

logo-facebook.jpg

12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 18:53

   Je suis emmerdé ! J'ai reçu une convocation ce matin. Je dois me rendre au commissariat. La police judiciaire, la semaine prochaine. Ça m'emmerde, je retourne la scène sans cesse dans ma tête. Qu'aurais-je dû faire pour ne pas que ça arrive ? Regarder autour de moi avant de faire n'importe quoi ? J'aurais vu ces vigiles. L'entrainer dans un couloir pour l'achever tranquillement ? Rien ? Non.

Quoi qu'il en soit j'ai dû sortir quand même, j'avais des trucs à finir pour mon boulot.

Et j'ai pris le métro.

J'attendais sur le quai de la ligne 1. Il y avait un peu de monde, la foule de midi, et parmi ces gens j'avais remarqué deux femmes très belles. L'une d'elles avait une bonne quarantaine d'années. Sa beauté était préservée, peut-être même qu'elle était plus belle maintenant qu'à ses vingt ou trente ans : ses quelques rides soulignaient avec grâce son sourire.

Le métro arriva, les portes s'ouvrirent, j'entrai rapidement. La belle femme n'apprécia apparemment pas que je pass(ass)e devant elle et me le fit remarquer : « Merci la galanterie ! » Je la regardai de haut en bas, de bas en haut et, je ne sais pas pourquoi, le raz le bol, mon état du moment, et puis on est dans le métro quoi ! Si je laisse passer je me fais marcher dessus par la foule ! Je lui ai répondu : « La seule manière dont je voudrais vous avoir devant moi c'est avec vos fesses nues contre mon bassin tout aussi nu. »

Elle devint rouge de fureur et de confusion et partit s'asseoir.

Et moi, je ne sais pas pourquoi j'ai dit ça. Ce n'est pas de le penser, ça c'est normal, mais pourquoi ai-je partagé cette pensée là à ce moment là ? C'est sorti tout seul. Je ne suis pas dans mon état normal. D'ailleurs au boulot je n'ai pas été très productif : J'ai fait trois avions en papier dont un seulement volait convenablement et j'ai tapé ce texte. Quelle merde !









Partager cet article

Repost 0
Published by Raphaël Conforti - dans Qu'est-ce qu'on fait pas des fois
commenter cet article

commentaires

what 23/02/2009 23:33

pour une fois qu'un seul homme dit tout haut ce que 99% des hommes pensent tout bas...

beaverstef 12/02/2009 19:38

ouh benlors.... allez courage Raphaël, on est avec toi!!!!
bisous