Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qu'est-Ce ?

  • : Le blog de Raphaël Conforti
  • Le blog de Raphaël Conforti
  • : Je vous propose un blog sur ma pomme. A croquer.
  • Contact

T'es Qui Toi ?

  • Raphaël Conforti
  • Célibataire et donc sur le marché, la question se pose: Suis-je encore potable ? Je tente de trouver des réponses...
  • Célibataire et donc sur le marché, la question se pose: Suis-je encore potable ? Je tente de trouver des réponses...

En chanson

Vous aurez noté que j'ai châpeauté certains de mes billets de titres de chansons.
Montrez-moi votre culture musicale en me nommant les interprètes !
Je vous y aide, les titres concernés sont suivi d'un astérique...

Punaise, je me "cuculise", mais il fallait bien que je le dise ! Personne n'avait relevé ce détail !
Mon prochain blog sera un blog de fan de Cloclo. Ou alors sur le crochet. Ca marche bien les blogs sur le crochet...

Sur Facebook :

logo-facebook.jpg

31 janvier 2009 6 31 /01 /janvier /2009 01:08

Je suis énervé. Ma soirée ne s'est pas passée comme je voulais. C'est peu dire ! Je devais retrouver Petra puis rejoindre Rémi et Géraldine pour un apéro-cinéma. A la place j'ai visité un poste de police. Ça me fait chier ! J'ai dû subir l'interrogatoire de base, nom adresse et tout le reste...

Avant tout ça j'étais dans le métro. Je vous ai déjà parlé du métro, j'aime bien ça. Et les vendredis, en début de soirée, c'est encore mieux : les derniers sortis du bureau croisent les premiers sortis pour leurs resto, bar et soirée avant boite. Il y a un côté festif qu'il n'y a pas en semaine. Ça parle et ça rit fort, tout le monde est mieux habillé et les filles sont belles. Plus désirable encore toutes apprêtées qu'elles sont. Alors, je trainais. J'étais en avance de toutes manière, je pouvais y rester un peu plus, dans ce métro. Dans une rame de la ligne 1, je m'assis. Et en face de moi, deux ou trois sièges plus loin, elle était là. Blonde, les yeux bleu, les cheveux longs et un visage angélique. J'aurais tout donné à cet instant pour pouvoir lui parler, la toucher, avoir son numéro de téléphone (je ne perds pas le nord, même en plein trip romantique, faut pas déconner). A côté d'elle, un type assez quelconque avec une tête de con. Brun les cheveux raides, une raie sur le côté avec une mini-vague ou un truc comme ça, juste sur une mèche. En tous cas un machin que je n'avais vu qu'à la sortie du lycée de Passy. En plus de ça il portait une chemise Boss, un jean's Armani et des pompes vernies qui donnent un air de péniches aux pieds les mieux foutus du monde. Bref, il puait le fric, l'air de baigner dedans depuis dix générations. D'ailleurs qu'est ce qu'il foutait dans le métro ? Ça devait être une habitude à elle, elle l'y avait sûrement entraîné de force...

A cet instant j'ai pensé que cette situation, cette fille à côté de ce type, était le résultat de plusieurs milliers d'années de civilisation humaine. Civilisation qui a corrompu l'ordre naturel des choses.

Puis nous sommes sortis à la même station. Il m'a regardé. Avec cet air condescendant que maitrisent si bien les gens de son espèce, l'air de dire « tu l'auras jamais pauvre con ». J'ai simplement voulu lui rappeler comment se faisait la sélection dans le monde naturel duquel nous, les humains, sommes malheureusement sortis.

Je m'en serais mieux sorti s'il n'y avait pas eu deux vigiles de la RATP. Je ne les avais pas vu ceux la...

Partager cet article

Repost 0
Published by Raphaël Conforti - dans Qu'est-ce qu'on fait pas des fois
commenter cet article

commentaires

Gossip Boy 23/04/2009 16:50

Re Raphaël,

Alors comme ça quand tu as les hormones en ébullition, tu as tendance à vouloir marquer ton territoire... Pas bien! Dans un monde civilisé on ruse, mais on ne prends pas son ennemi frontalement. lol

Bisous, bisous,

XO

Gossip Boy.

Raphaël Conforti 23/04/2009 17:25


C'est ce que je dis à la fin. J'en ai eu marre de ruser ce coup là... ça fait du bien :-)
Ce n'était pas pour marquer un quelconque territoire mais pour m'affirmer, pour stopper cette évidente provocation...
J'ai déjà rusé par le passer mais ça m'a couté ma fierté et fait mal à la machoir. J'ai décidé que ça ne m'arriverai plus, même si ça me recoute la machoire :-)


beaverstef 01/02/2009 16:05

Toute ton attention???? Hummm... Sourire! Les princes charmants n'existent pas, mais heureusement les hommes charmants si.... Apparemment... Bonne fin de week-end... Bises

beaverstef 31/01/2009 18:22

eh eh eh.... Mais que t'arrive-t-il? Pour une demoiselle en détresse j'aurai compris, mais çà n'en valait pas la peine... Tu vaux tellement mieux... Si si je t'assure... Bisous... (mais j'avoue le côté bagarreur... graouuuuuu... mouahhh) sourire...

Raphaël Conforti 01/02/2009 14:38


La demoiselle n'entrait plus en ligne de compte. C'était lui et moi. Lui et son regard, porteur de tout le mepris qu'il pouvait exprimer. Il me provoquait le con !

Cela dit une demoiselle en detresse aura toute mon attention, ainsi que la cause de sa détresse :-)


Ludo 31/01/2009 14:04

En gros, tu lui as mis sur la gueule ?
Tu aurais peut être du laisser tomber, si ça se trouve, sa blonde était tellement disponible (il est vrai, peut être pas ce vendredi soir) que son beauf de mec, il a des cornes à en faire pâlir le diable en personne ;)